ActualitésMigrationNationalPolitique

Des dizaines de citoyens haïtiens ont franchi les portes de la frontière dominicaine-haïtienne à Dajabón pour retourner volontairement en Haïti

Depuis les premières heures de ce jeudi, des dizaines de citoyens haïtiens ont franchi les portes de la frontière dominicaine-haïtienne à Dajabón pour retourner volontairement en Haïti, dans un contexte de possible fermeture totale de la frontière par le Gouvernement Dominicain.

Ce jeudi expire l’ultimatum avant la fermeture de la frontière avec la République dominicaine. Le gouvernement de Saint-Domingue avait accordé 48 heures à Haïti pour mettre fin à la construction d’un canal visant à détourner le cours de la rivière Massacre.

Les agriculteurs haïtiens impliqués dans la construction du canal sur la rivière Masacre ont indiqué qu’ils ne céderont pas malgré les mesures imposées par le Gvt dominicain pour arrêter le projet. “Le canal ou la mort, nous sommes prêts à être enterrés dans le canal”.

 

Selon le Centre d’exportation et d’investissement de la République Dominicaine (ProDominicana) les exportations vers Haïti ont accumulé 673,3 millions de dollars américains et ont atteint en moyenne 84,1 millions de dollars américains par mois, entre janvier et août de cette année.

Iván Lorenzo, sénateur du Parti de Libération Dominicaine (PLD) a déclaré que, l’ancien PM haïtien Claude Joseph avait déclaré que le gouvernement dominicain avait reconnu, en 2021, que la construction d’un canal du côté haïtien ne détournerait pas la rivière Massacre.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button
Haitian Media Group

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker