Affrontement

Attaque contre le Palais national : 5 policiers blessés, tension au Champ de Mars

Une attaque violente contre le Palais national à Port-au-Prince a laissé au moins cinq policiers blessés, dont quatre membres de l’Unité de sécurité générale du Palais national (USGPN) et un de l’Unité de sécurité présidentielle (USP). La situation reste tendue au Champ de Mars, où les échanges de tirs entre les forces de l’ordre et les assaillants ont causé des blessures graves parmi les agents de police.

Parmi les policiers blessés, l’un est dans un état critique après avoir été touché lors des affrontements sur la cour du Palais national. Selon les rapports, le véhicule blindé de la Police Nationale Haïtienne (PNH) incendié par les assaillants était tombé en panne juste avant le début des hostilités, ajoutant une complexité supplémentaire à la situation déjà chaotique.

Cette attaque contre le symbole même du pouvoir gouvernemental haïtien souligne la gravité de la crise sécuritaire qui sévit dans le pays. Les gangs armés, tels que ceux de la Coalition “Viv Ansanm”, continuent de défier l’autorité de l’État et de semer la terreur dans les rues de la capitale.

Alors que les autorités haïtiennes tentent de rétablir l’ordre et la sécurité, il est crucial que des mesures immédiates et efficaces soient prises pour protéger les citoyens et restaurer la confiance dans les institutions chargées de maintenir la paix. La communauté internationale est également appelée à soutenir les efforts visant à stabiliser la situation en Haïti et à empêcher que de tels actes de violence ne se reproduisent à l’avenir.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button
Haitian Media Group

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker